Semaine italienne 2013

farandole3

En 2013, la Semaine italienne faisait son retour à l’École normale supérieure, à l’initiative des élèves et enseignants d’italien du Département ECLA. Les cinq rencontres au programme mettaient en lumière des voix, des visages et des textes représentatifs de la richesse culturelle et du dynamisme de la Péninsule :

Cinéma – mardi 9 avril 2013, salle Dussane, 20h
Projection du film d’Andrea Segre La petite Venise (Io sono Li), récompensé à la Mostra de Venise (2011) et par le Prix Lux du Parlement Européen (2012), en présence du réalisateur Andrea Segre et en collaboration avec le Ciné-club de l’ENS.
VOST, 98 mn.

Littérature – jeudi 11 avril 2013, salle Celan, 18h30
« Je m’appelle Walter Siti, comme tout le monde. Le moi comme cobaye et comme échantillon. » Rencontre avec Walter Siti, ancien professeur de littérature italienne à l’Université de L’Aquila (Italie), critique littéraire, auteur d’essais sur la poésie italienne et romancier (Il contagio, 2008 ; Autopsia dell’ossessione, 2010 ; Resistere non serve a niente, 2012). Scuola di nudo (1994) est son premier livre traduit en français (Leçons de nu, Éditions Verdier, collection « Terra d’altri », 2012).

Journalisme – vendredi 12 avril 2013, salle des Actes, 18h30
« L’Italie lit le monde » : l’expérience de la revue italienne Internazionale en présence de son directeur Giovanni de Mauro.

Musique – jeudi 18 avril 2013, amphithéâtre PSL, 18h
Ascolti ! Conférence-concert sur l’histoire de la chanson d’auteur italienne du 20e siècle, en présence de Perle Abbrugiati, professeur à l’Université Aix-Marseille, de Céline Pruvost, doctorante en Études italiennes à l’Université Paris-Sorbonne et d’Alessio Lega, écrivain, traducteur, chanteur. Ils ont évoqué : Domenico Modugno, Cantacronache, Luigi Tenco, Fabrizio De André, Paolo Conte, Giovanna Marini, Francesco De Gregori, Vinicio Capossela.

Théâtre – vendredi 19 avril, théâtre de l’ENS, 16h
Rencontre avec Marco Paolini, écrivain, acteur et metteur en scène. Représentation en italien du spectacle ITIS Galileo consacré à la figure de Galilée et mis en scène en 2012 dans le laboratoire de physique nucléaire de Gran Sasso. En collaboration avec le club Théâtre de l’ENS et le CNSAD.
Marco Paolini précise : « Avant de mettre en scène Galilée, j’ai raconté cette histoire à plusieurs groupes d’étudiants pendant mon travail de recherche. À présent, à Paris, je vais répéter ce conte sur scène. On peut l’appeler Étude sur Galilée. Il ne s’agit pas d’une lecture. Ce n’est pas le spectacle comme on le voit dans les théâtres depuis trois ans en tournée en Italie. C’est plutôt une rencontre sur l’essence de ce long travail. »

Durée : 2h30 environ. Spectacle en italien non surtitré.

projet-affiche-ghirri1

Cliquez sur les affiches pour les agrandir :

 cinemalogo1jouralisme1musiquelogolitterature1theatrelogo1